Your message was sent successfully

Room reservations
Réservation de chambres

Restaurant reservations
Réservations au restaurant

Special offers and seasonal deals
Offres spéciales et offres saisonnières

Steven-Jacob-Grand-Hotel-Kurhaus-Arolla

Rencontrez Steven : aubergiste, amateur de sensations fortes et gardien des clefs du Kurhaus

Share / Partager

Si vous avez déjà visité le Grand Hôtel & Kurhaus, il est fort probable que vous ayez vu Steven. Depuis son arrivée à Arolla au printemps dernier, le directeur général de l’hôtel prend le temps de rencontrer les clients, de découvrir le passé de l’hôtel et d’explorer les montagnes et les vallées. « Je veux me plonger dans l’histoire de ce lieu », a-t-il déclaré. « Pour moi, faire de cet endroit un hôtel prospère sans m’imprégner de son histoire et sans passer le plus de temps possible à parler avec nos clients serait un véritable échec. »

Si vous ne l’avez pas croisé dans l’hôtel, vous l’aurez certainement vu courir, escalader, marcher ou faire du vélo (et le verrez, sans aucun doute, skier durant l’hiver) à Arolla et dans les environs. « Pour moi, il n’y a aucune séparation entre la vie et le travail », dit-il. « Le côté sportif et les activités en extérieur font à la fois partie de mon travail et de ce qui me motive dans la vie. Rejoindre le Kurhaus n’aurait tout simplement pas fonctionné si cela n’en avait pas été le cas. Il s’agit de partager des expériences, d’apprendre à bien connaître l’histoire d’une région et de veiller sur nos visiteurs. »

Steven est tellement concentré sur l’histoire et l’hospitalité qu’il renonce à son titre de directeur général au profit de l’appellation « aubergiste », plus traditionnelle. « Je suis peut-être un directeur général d’hôtel cinq étoiles international de formation, mais mon approche est celle d’un aubergiste », explique-t-il. Et cela se voit dans son travail : prendre un verre avec les clients au bar ou conseiller une famille sur les meilleurs sentiers de randonnée du coin n’est pas uniquement un moment agréable. Pour s’assurer que le Grand Hôtel & Kurhaus soit un succès, il faut proposer de nouvelles expériences tout en continuant à offrir l’accueil chaleureux qui fait sa réputation, et passer du temps avec les clients est un élément clé pour y arriver. « Participer à des activités familiales dans un hôtel familial est au cœur de l’approche de l’aubergiste », a déclaré Steven. « Être actif et passer du temps à l’extérieur fait partie intégrante de ma vie, alors pourquoi ne pas lancer et conduire des activités avec des visiteurs qui partagent les mêmes idées ? »

D’autres projets sont en cours, comme des barbecues sur la terrasse avec le chef de l’hôtel. De plus, Steven a expliqué que, chaque samedi durant les mois d’été, le Grand Hôtel & Kurhaus deviendra « propriétaire de la montagne ». Le Grand Hôtel & Kurhaus n’est pas un bâtiment unique : les clients et les habitants peuvent également visiter ses deux autres bar-restaurants, l’un situé à 500 m d’altitude et l’autre proche du sommet. « L’atmosphère de fête se fera sentir dans toute la montagne. Nous servirons de la fondue, du vin, de la raclette, de la croûte au fromage, des röstis et des tartes aux fruits de la vallée dans tous nos restaurants. »

Toutefois, ce sont les résultats moins tangibles de son travail qui lui ont valu les plus grandes récompenses. Entrer dans le secteur de l’hôtellerie fut une véritable « occasion de changer de vie », a déclaré Steven. « J’ai toujours été fan de sport et j’ai commencé à skier à trois ans. Arrivé à 30 ans, je me suis rendu compte que j’avais besoin de faire plus souvent ce que j’aime. Alors j’ai pris ma voiture et conduit jusqu’à la montagne, puis j’ai commencé à skier. Grâce à des amis, j’ai eu l’occasion de prendre en charge la gestion d’un chalet, ce qui m’a ensuite amené à gérer un hôtel, toujours dans les montagnes. »

D’autres projets similaires ont suivi, portant Steven à voyager dans le monde entier, du village de millionnaires et paysage enneigé de Megève aux villages ruraux et rhinocéros de Namibie. Entre les deux, il n’a pas eu beaucoup de temps pour se détendre au sens propre du terme. Bien au contraire, en réalité : une décision prise sur un coup de tête l’a conduit à passer six mois à faire du ski hors-piste à Davos, puis à s’embarquer dans un ultra-trail de 80 km (là encore, une occasion saisie sans hésitation). « Je n’avais jamais couru plus de 20 km, mais j’ai décidé de m’inscrire », a déclaré Steven. « C’était intense, mais quand tu es en montagne, tu sens vraiment cette force extrême de la nature. Certaines personnes parlent des montagnes de manière poétique, comme d’un paysage qui nous supprime. Je pense que c’est tout le contraire, on peut être impressionné tout en prenant force dans la nature. »

C’est cette nature, et la « beauté intacte, pure et sauvage » d’Arolla qui ont très récemment mené Steven au Kurhaus. C’est quelque chose qu’il tient à préserver, tout en aidant la vallée à s’ouvrir à un plus grand nombre de visiteurs à la recherche du genre d’expériences et activités en plein air que seul le Val d’Hérens peut offrir.

Après tout, dit Steven, « l’hôtel est là depuis 150 ans, les montagnes sont là depuis toujours, et les deux seront là longtemps après mon départ. Je me réjouis à l’idée d’apporter ma touche d’aubergiste au Kurhaus et de le mettre sur la carte des aventuriers. Et ce, de manière créative et respectueuse ».

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. Cookie policy

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close